Categories
Uncategorized

Rencontre Harper Autochtones

rencontre harper autochtones

Les Premières Nations de la Réunion, également connu comme l’Emploi des Autochtones de la table ronde, est une occasion pour les peuples autochtones du Canada et à leurs employeurs, représentant de nombreux secteurs de l’économie et de prendre un coup d’oeil à l’état de l’économie en général. C’est un cadre très utile pour de nombreuses raisons. Pour une chose, on donne aux peuples autochtones la possibilité de faire leurs employeurs conscients de leurs problèmes et à obtenir quelques recommandations pour l’amélioration. Il y a beaucoup de problèmes qui doivent être examinés, cette réunion peut effectivement jouer un rôle dans l’amélioration des conditions des autochtones vivant au Canada.

La situation économique de la population Autochtone du Canada a été empirer au fil des ans et il est temps que quelque chose a été fait pour améliorer la situation. L’économie est en situation grave et le temps de faire quelque chose à ce sujet est maintenant. Si ce gouvernement ne se sentent pas qu’ils peuvent faire quelque chose eux-mêmes, peut-être en demandant une rencontre avec le premier ministre et les ministres des finances de voir ce qui peut être fait pour aider à améliorer l’économie, alors ce pourrait être un pas en avant positif pour les peuples autochtones du Canada. Il ya eu des rapports que le gouvernement peut faire quelque chose pour aider à améliorer l’économie en créant des emplois, mais jusqu’à présent, toutes les indications sont que c’est juste une autre réunion et il y a peu qu’ils peuvent faire pour aider les peuples autochtones du Canada. Il y a quand même de l’espoir, il y a de nombreux indicateurs économiques qui montrent l’état général de l’économie et de l’avenir des peuples autochtones du Canada, cela peut être le temps de leur donner une chance d’améliorer l’état de l’économie sur leur propre.

La Commission de Vérité et Réconciliation ont procédé à des auditions qui ont révélé beaucoup d’informations sur les Canadiens système des pensionnats et cette audience est censé durer jusqu’en Mai 2020. En permettant à ces autochtones de s’asseoir en face de l’comités qui étudient leur système scolaire et en leur permettant de présenter leur dossier devant la Chambre des Communes et le Sénat, le gouvernement Harper a finalement répondu à l’appel pour le changement. J’espère que cela va entraîner plus d’améliorations et de développements positifs dans les communautés autochtones dans le long terme. rencontre harper autochtones